Morsures d’animaux

Morsures d’animaux

Caractéristiques des morsures de chiens

Le centre Antipoison reçoit des appels pour morsures d’animaux domestiques. De 2000 à 2010 nous avions eu prés de 423 appels pour morsures d’animaux domestiques, dont venimeux. De 2010 à 2020, quelques 181 appels pour morsures ont encore été répertoriés, à l’aide de notre nouveau système informatique de recueil des cas.

Ils concernent majoritairement des hommes de 20 à 29 ans.  Les appels représentent de 5% à 10% des appels téléphoniques au centre antipoison de Lille, avec un pic d’appels au mois d’Août et
les week-ends.

Les symptômes observés sont :

  • effraction cutanée, à plus de 90%
  • érythème, environ 5%
  • oedème local, environ 5%
  • douleur localisée, environ 3% des cas
morsure de chien

Prise en charge et traitement

Le lieu de traitement conseillé lors des appels est généralement :

  • Urgences : plus de 80% des cas
  • Domicile : moins de de 10%
  • Cabinet médical : moins de 4%

Les traitements réalisés :

  • Lavage cutané: près de 80%
  • Antibiotiques: prés de 50% des cas
  • Antalgiques: prés de 10%des cas
  • Vaccination: prés de 4%

Maladies liées à la morsure de chien ou de chat :

  • Le risque est d’abord infectieux : les infections sont transmises par la salive de l’animal et peuvent être inoculées plus ou moins profondément selon la morsure.
  • Un nettoyage soigneux de la plaie puis une désinfection sont donc nécessaire avec recours à l’observation ou à la suture par un professionnel de santé.
  • La maladie des griffes du chat ou lymphoréticulose peut être transmise par la salive du chat et aussi du chien.
  • Le Tétanos et la Rage : d’où la vérification des vaccinations et le rappel si besoin.

Prévention

Il est indispensable de connaître les signes extérieurs de l’animal qui se sent agressé : oreilles en arrière, queue entre les pattes, poils retroussés, crocs sortis, grognements

Les comportements à éviter sont :

  • approcher ou tenter de flatter un chien inconnu
  • déranger le sommeil de l’animal
  • grimper sur le dos du chien ou se coucher dessus, en particulier pour les enfants
  • s’emparer des jouets du chien
  • serrer l’animal trop fort
  • tirer l’animal par son collier, tirer la queue ou les oreilles
  • taquiner le chien quand il mange
  • soutenir le regard d’un chien agressif
  • s’interposer dans un combat de chiens
  • se sauver devant un chien en courant
  • ne jamais empêcher un chien de s’enfuir.

Ne pas oublier la vaccination anti-tétanique. Demander un conseil médical sans attendre l’aggravation de la situation. En cas d’urgence vitale : composez le 15

Références: OMS Morsures d’animaux https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/animal-bites . Revue Prescrire mars 2011: “Prévenir les infections liées a une morsure de chien ou de chat” http://www.prescrire.org/fr/3/31/46814/0/NewsDetails.aspx

En cas de doute, ne pas attendre l’arrivée de symptômes ou d’aggravation, demander conseil sans perdre de temps : 24h/24 et 7j/7 l’Équipe médicale du Centre antipoison de Lille vous répond au 0800.59.59.59.